Le « non labour » un impact positif et confirmé

62 études scientifiques comparant les pratiques de travail des sols agricoles dans le monde et conclut à un avantage.

Les chercheurs du collège d’agriculture de l’Université d’Illinois ont voulu en avoir le cœur net.

Est-ce que les comparaisons entre méthodes de labours faites dans les fermes du Midwest sont aussi valables pour le reste du monde ?

Les États-Unis sont en effet en train de se passer à grande vitesse du labour.

Outre les évidentes économies en fuel et en matériel, la technique s’est avérée extrêmement rentable. Lire suite cliquez ici.

Source : https://aronews.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *